TEST PRODUCT: La dorsale BP1 Protect Series d'Ergon

Reçue hier, essayée aujourd'hui et directement approuvée !!


Bien que sur le site d'Ergon ils conseillent cette dorsale pour le Bike Park, je trouve plutôt qu'elle va être parfaite pour l'Enduro World Series de la semaine prochaine à Madère et aussi pour toutes les autres courses de type "rallye" !


Voici pourquoi :


AVANTAGES


1. Poche à eau intégrée

Si comme moi, vous avez un tout petit vélo ou bien simplement un vélo sur lequel un grand bidon ne rentre pas, et que vous n'aimez pas avoir de sac alors c'est ce qu'il vous faut.

Personnellement mon problème en course c'est que je n'aime pas avoir un sac qui bouge mais j'ai souvent pas le choix car mon petit bidon de 500ml ne suffit pas si je veux rester en vie...


Ce matin j'ai fait une sortie de 3h avec mon petit bidon plus la petite poche à eau dans la dorsale, et ça m'a largement suffit !



2. Petites poches latérales et une centrale

La dorsale permet d'emporter le matériel nécessaire à une sortie de vélo. Sur les cotés deux petites poches pour y mettre les barres de céréales, et sur l'arrière une plus grande poche où j'ai mis une chambre à air ,une petite pompe et mon multi-tool. Il est aussi possible de mettre un K-Way à condition qu'il puisse se mettre en petite boule !

Je sais qu'en compétition j'ai pas besoin de plus que ça, un gros sac, soit on le remplit de choses inutiles, soit il est vide mais quand même gros.




3. "Invisible" sous le maillot

En fait pas tellement invisible on ressemble un peu à QuasiModo mais bon... au moins ça permet aux personnes qui ont des logos de sponsors dans le dos de les laisser visibles !



4. Complètement réglable

La ceinture qui passe sur le ventre peut se couper si elle est trop grande. Les bretelles comme sur tout sac sont réglables (ça on est habitué), mais on peut aussi régler la hauteur du sac ! Je sais pas trop comment expliquer mais en gros on peut "rallonger" le sac pour que la dorsale ne vienne pas taper le derrière du casque par exemple.





INCONVÉNIENTS

Parce-qu’il y en a quand même toujours un peu



1. Dorsale un peu rigide

J'ai été habitué aux dorsales en D3O qui sont thermoformables, j'ai l'impression que c'est pas le cas avec la Ergon, du coup c'est vrai qu'elle épouse moins la cambrure du dos.. Après sachant que cette dorsale s'enlève, il est toujours possible d'en mettre une autre à l'intérieur à condition qu'elle rentre dans le compartiment conçu pour. A essayer !



2. Ça gratte !

Je l'ai essayé directement à même la peau et honnêtement ça m'a gêné...j'ai fini par m'y habituer mais next time je mettrai un petit t-shirt en dessous ! Je vous le conseille donc



3. Limité en place

Comme je l'ai dis plus haut, c'est très bien pour une course, mais prenez pas ça pour partir 1 journée entière avec pic-nic etc... La poche à eau prévue avec est de 1.5L seulement


Au final,

cette dorsale/sac est juste top mais pour une utilisation en compétition, je pense que c'est pas adapté aux balades. Vous allez être restreint pour prendre des choses (veste, nourritures) et pour les personnes qui aiment retirer leur casque c'est sûre que c'est pas fait pour. Par contre en compétition nous devons garder le casque sur la tête donc pas de soucis à ce niveau la !



#jeconseille

Mots-clés :

À l'affiche
Posts récents
Par tags